Catégories
Santé et bien-être/Ayurveda

Ayurvéda – mes conseils pour passer de bonnes fêtes

L’hiver, c’est aussi la saison des fêtes !

Mais l’hiver n’est pas seulement une saison froide, grise et humide. C’est la saison des fêtes, des rassemblements familiaux, des bons repas. C’est pourquoi j’ai écrit les articles suivants pour vous aider à passer de bonnes fêtes tout en respectant les principes diététiques de l’Ayurvéda.

Pour la plupart d’entre nous, cette période de fêtes de Noel et du jour de l’An nous oblige à quelques compromis si nous voulons être au milieu de notre famille et profiter de la joie d’être ensemble. C’est aussi une période où nous changeons nos habitudes alimentaires, où nous recevons beaucoup d’invitations et où nous cuisinons aussi beaucoup !

Voici quelques conseils pour limiter l’impact sur votre santé de nourritures trop riches et de boissons alcoolisées, souvent prises le soir, une période où nous sommes censés nous contenter d’un dîner léger !

La veille du réveillon

Photo extraite de Pixabay

Prenez un petit déjeuner léger. Si vous êtes de constitution Kapha, vous pouvez même vous permettre de ne pas en prendre. Si vous prenez un petit déjeuner, pensez au jus de citron dans de l’eau tiède à jeun (30 mn avant le petit déjeuner). C’est le parfait allié détox qui va aider tout votre système digestif à traverser cette période et vous donner un teint frais et lumineux !

Au repas de midi, contentez-vous de quelques fruits de saison (kiwi, banane, clémentine, fruit de la passion,  mandarine, mangue, orange, pamplemousse, poire, pomme, papaye, noix..…).

Prenez un grand verre d’eau à température ambiante vingt minutes avant le dîner. Mettez-y un peu de sel et de poivre, cela hydratera la paroi de l’estomac et favorisera la production d’acide pendant le repas.

Vous pouvez aussi consommer  2 blancs d’oeuf dur en fin d’après-midi. Grâce à l’effet positif de ces protéines maigres, vous n’arriverez pas avec une faim de loup à la soirée !

Au moment de passer à table, prenez quelques tranches de gingembre frais avec du sel, du poivre et du jus de citron. Ainsi, votre feu digestif sera plus puissant qu’en temps normal. J’ai essayé, cela marche très bien !

Photo extraite de Pixabay

Pendant le repas

Mangez très lentement en faisant bien attention de mâcher longtemps votre nourriture. La télévision ne doit pas être allumée pendant le repas car elle distrait l’attention des convives. Evitez de manger du pain, très lourd à digérer. Remplacez le plutôt par du pain Wasa, du pain de seigle  ou alors des blinis à la farine de sarrasin.

Après chaque bouchée, posez votre fourchette et profitez-en pour échanger avec vos proches. Respectez bien ces consignes, surtout si vous arrivez à table affamé comme un loup ! Relaxez-vous et dînez aussi lentement que possible, cela vous aidera à ne pas trop manger, ce qui est courant en cette période de fêtes.

Attention au sucre qui est le parfait mauvais ami et si difficile à digérer en fin de repas ! Essayez de le limiter au maximum, avant, pendant et après les jours de repas de fête !

Pendant le repas, buvez de petites gorgées de thé au gingembre ou tout simplement de l’eau en alternant avec le vin. Evitez les boissons glacées et consommez le vin avec modération.

Photo extraite de Pixabay

La consommation d’alcool

 Un  aspect du repas qui est le plus délicat à gérer est la consommation d’alcool.

Bien sûr, il n’est pas question de supprimer l’apéritif, cette tradition française qui est un instant de convivialité ô combien précieux ! Mais comment éviter les accompagnements salés ? Présentez de l’houmous, des légumes en bâtonnets (carottes, courgettes, concombres) accompagnés d’une sauce allégée. Faites aussi des verrines avec des avocats, des betteraves….

Photo extraite de Pixabay

Le dessert

Il y a des années que je ne mange plus de bûche à la crème. Je préfère de loin une bûche glacée pour clôturer le repas sur une note de fraîcheur et il y a maintenant tellement de parfums différents et succulents qu’il est difficile d’y renoncer !

Photo extraite de Pixabay

Après le dîner

 Allongez-vous une dizaine de minutes sur le côté gauche afin que la digestion démarre dans les meilleures conditions possibles. Vous pouvez suggérer une petite promenade si le temps le permet.

Le lendemain matin, évitez de prendre un petit déjeuner. Prenez à la place quelques gorgées d’eau chaude jusqu’au moment du repas.

Si le repas a été particulièrement lourd, prenez un demi-jus de citron dans de l’eau tiède avec une cuillère de miel. Attention à ce que l’eau ne soit pas trop chaude car chauffé au-delà de 70° C, le miel devient un poison selon l’Ayurvéda !

Si l’appétit revient avant 13 heures, faites un repas léger avec un bouillon de légumes, par exemple. Sinon, prenez une pomme et attendez le repas du soir. Vous pouvez aussi remplacer un des deux repas du lendemain ou de la semaine qui suit en prenant 2 oeufs durs (sans le jaune), 1 yaourt à 0 % sans sucre, des crudités sans huile ou des légumes verts à l’eau à volonté et en quantité importante. Il faudra certainement attendre deux ou trois jours avant que le cycle naturel ne reprenne son cours normal.

J’espère que mes conseils vous aideront et je souhaite un Joyeux Noel et bonnes fêtes à toutes et à tous !

Photo extraite de Pixabay

Vous pouvez trouver un autre article sur ce sujet en cliquant sur le lien ci-dessous:

Ayurvéda: la consommation de vin pendant les fêtes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *