Catégories
Santé et bien-être/Ayurveda

Les bienfaits de la médecine ayurvédique

La médecine ayurvédique vous redonne une meilleure santé grâce à son approche naturelle de la maladie. Toute une série de soins divers tels la diététique, les massages, les soins du quotidien, le yoga contribuent à nous rendre la santé et éloigner la maladie. La diététique fait en sorte que nous goûtions chaque jour des mets aux parfums différents (chaque mets agissant dans un but bien précis selon notre Dosha). Il est aussi question de détox pour alléger notre organisme, souvent maltraité par une nourriture mal appropriée . Les soins quotidiens commencent dès le matin avec le grattage de la langue et le bain de bouche avec de l’huile. Les massages, toujours ciblés selon la pathologie de chacun, sont un vrai régal, même s’il faut sh’abituer à être couvert d’huile une bonne partie de la journée (en cure en tous cas !). Le yoga enfin nous permet de nous relaxer et d’assouplir notre corps.

Les bienfaits de la médecine ayurvédique pour la santé sont nombreux. Ceux-ci s’appuient  sur la diététique, les soins du quotidien, le yoga et les massages. La médecine ayurvédique a fait du massage une prévention.

Le massage ayurvédique:

Pratique très ancienne, le massage est un art de vivre en Inde et au Sri Lanka. Ferme, lent, précis, il a pour but d’évacuer les tensions et de transmettre l’énergie. Le fait est qu’en nettoyant le corps de ses impuretés, on débloque l’organisme.

De bons résultats sont obtenus sur les patients souffrant de maladies de peau, d’hypertension, de migraines, de douleurs lombaires ou intestinales, d’asthme, de diabète, d’arthrite ou de surcharge pondérale.

 

Photo extraite de Pixabay

Une de mes connaissances, qui est guérie d’un cancer du sein, vient tous les ans au Sri Lanka faire une cure. Elle a pu ainsi désintoxiquer son organisme et le purifier après toutes les séances de chimiothérapie dues à sa maladie.

Moi-même, ayant eu récemment une intoxication aux métaux lourds, j’ai pu constater à quel point les soins ayurvédiques étaient efficaces. Ils m’ont permis de retrouver mon énergie et ma vitalité. Les herbes ayurvédiques ne contiennent aucun métal lourd ou autre substance toxique. On peut les prendre sans risque (en général sous forme de pilules ou de potion).

Lors de mes séjours, j’ai eu l’occasion de rencontrer une femme âgée maintenant de 86 ans (!!!). Elle fait des cures depuis plus de 15 ans et,  malgré plusieurs cancers, est toujours vive, énergique et positive.

Pour rien au monde, elle ne renoncerait à sa cure annuelle. Je dois dire qu’elle est un exemple pour nous toutes par sa vivacité d’esprit, son énergie et son entrain !

« Le but de l’Ayurvéda:  maintenir la santé chez l’être sain et  guérir les maladies chez l’être malade » :

Tels sont les buts complémentaires de cette science.

Le premier consiste à maintenir la santé des personnes saines par une alimentation spécifique, une hygiène et des habitudes de vie, des exercices et des techniques de relaxation. Si la personne suit ses recommandations, elle pourra demeurer en bonne santé et accroître son espérance de vie.

Le second consiste à traiter les maladies de personnes en mauvaise santé. Des thérapies , remèdes et soins spécifiques vont alors permettre de les soigner. Ils seront, bien sûr, adaptés au Dosha de chaque personne.

Mais la pratique de l’Ayurvéda est aussi beaucoup basée sur la confiance. Tout d’abord, ceci est important dans la relation du patient avec le docteur puis avec les thérapeutes. Cela commence par les  massages avec des thérapeutes différents mais on s’’habitue vite d’autant plus que les effets positifs se font sentir rapidement.

Les repas aussi vous permettront de soigner une pathologie. Ainsi, si vous avez des nausées ou des indigestions, du gingembre vous sera servi. Si vous avez du cholestérol, on vous donnera de l’ail. Ou alors, si vous avez la peau sèche et des brûlures, ce sera de l’Aloe Vera. Tous ces produits naturels sont bienfaisants pour le corps.

De même, les auteurs des textes originaux ont décrété que seuls, six goûts existaient et je les ai décrits dans le tableau suivant :

Sucré (pain, miel, riz, lait, pomme de terre),

Acide (citron, fromage, yaourt, vinaigre),

Salé (sauces, sel, aliments industriels ou traités),

Piquant (gingembre, oignon, ail, poivre, radis, piment, épices),

Amer (curcuma, rhubarbe, aloé),

Astringent (thé, framboise, coing, prune).

L’idéal est, bien évidemment, de prendre un repas contenant ces 6 saveurs mais il faut aussi choisir des fruits et légumes de qualité, bio si possible, ceci afin que leurs qualités nutritives soient bien conservées.

Vous pouvez retrouver l’article “L’Ayurvéda: origines et buts” en cliquant sur le lien suivant:

https://un-nouvel-aspect-de-la-vie.com/layurveda-origines-et-buts/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *