Catégories
Santé et bien-être/Ayurveda

Ayurvéda – Caractéristiques des 3 Doshas

Les doshas sont des énergies biologiques que l’on trouve dans tout le corps et l’esprit humains. Ils régissent tous les processus physiques et mentaux et fournissent à chaque être vivant un plan individuel de santé et d’épanouissement. Les doshas dérivent des cinq éléments et de leurs propriétés connexes. Vata est composé de l’Espace et de l’Air, Pitta du Feu et de l’Eau et Kapha de la Terre et de l’Eau. Les doshas sont des énergies dynamiques qui changent constamment en réponse à nos actions, nos pensées, nos émotions, les aliments que nous mangeons, les saisons et tout autre apport sensoriel qui nourrit notre esprit et notre corps. Lorsque nous vivons dans l’accomplissement de nos natures individuelles, nous prenons naturellement des décisions en matière de mode de vie et d’alimentation qui favorisent l’équilibre de nos doshas. Lorsque nous vivons à l’encontre de nos natures intrinsèques, nous soutenons des modèles malsains qui conduisent à des déséquilibres physiques et mentaux. C’est pourquoi il est toujours important de savoir si nos Doshas sont équilibrés ou pas.

Catégories
Santé et bien-être/Ayurveda

Que sont les Doshas en Ayurvéda ?

L’Ayurvéda distingue 3 types de constitution de base appelés DOSHAS. Ils ont pour noms : VATA, PITTA, KAPHA.
Chaque être humain est composé de 5 éléments (Ether, Air, Eau, Feu, Terre) dans des proportions différentes. Ce sont ces proportions qui déterminent la nature profonde d’une personne, son type de dosha. La connaissance des Doshas permet de comprendre l’influence de nos habitudes de vie, de notre nourriture, de notre environnement, de nos émotions et de nos pensées sur notre santé. Dès que vous connaissez la combinaison de doshas qui constitue votre constitution ayurvédique, vous pouvez commencer à les équilibrer grâce à un régime alimentaire adapté, une hygiène de vie conséquente et une activité sportive.

Catégories
Santé et bien-être/Ayurveda

Déroulement d’une cure de détox Panchakarma

La cure de détox Panchakarma est vraiment une cure à conseiller si vous vous sentez fatiguée et n’avez plus aucun entrain. Il faut se préparer une semaine à l’avance en faisant attention à sa nourriture et en commencant à habituer son corps à se mettre au repos ! Les soins seront évidemment adaptés à votre pathologie et suivent un rituel bien réglé. J’ai fait cette cure au mois d’octobre. C’était parfait pour me reposer l’après-midi, il ne faisait pas encore froid et j’ai vraiment apprécié de pouvoir me relaxer après les soins ! Mais cette cure vaut la chandelle car ensuite, je me sentais prête à soulever des montagnes !

Catégories
Santé et bien-être/Ayurveda

Votre visage reflète ce dont votre corps a besoin

C’est vrai, le visage reflète ce dont le corps a besoin … Vous n’êtes pas assez hydratée ? Votre peau sera sèche et sans éclat ! Vous avez des rides ? Là aussi, vous devriez boire plus d’eau ! Notre corps manque parfois de vitamines de toutes sortes et il nous le montre en “attaquant” notre physique. Il nous faut donc faire attention à notre facon de nous nourrir afin de ne pas avoir de carences. Il en est de même pour l’hydratation, l’idéal étant de boire au moins 2 litres d’eau par jour. Il y a aussi les compléments alimentaires et leurs bienfaits (à utiliser cependant avec précaution), les crèmes, sérums, masques …. Il y a toujours une solution à un problème !

Catégories
Santé et bien-être/Ayurveda

Ayurvéda – Déroulement d’une journée de cure

La première fois que j’ai fait une cure ayurvédique au Sri Lanka, je suis arrivée dans un monde totalement inconnu qui n’avait rien à voir avec les différentes cures que j’avais pu faire auparavant en Europe. Tout était nouveau: le climat chaud et ensoleillé du mois de janvier, les soins divers, les massages à l’huile, la nourriture… Il m’a fallu environ 2 jours d’adaptation pour me remettre tout d’abord du décalage horaire. Puis, rester couverte d’huile pendant au moins 8 heures par jour était aussi une autre découverte. Les diverses pilules et potions que l’on nous servait étaient un peu déroutantes au début car leur goût nécessitait aussi un peu d’adaptation ! Mais, au bout de 2 semaines de ce “régime”, on se sent tellement bien, tellement revigorée (pour ne pas dire “rajeunie”!) qu’on ne rêve plus que de revenir !