Comment améliorer l’éclat de votre peau grâce aux substances actives  suivantes: petit lexique

 

Acide ascorbique (Vitamine C) 

Il intercepte les radicaux libres et, de ce fait, freine le procédé de  vieillissement de la peau. On le trouve dans la papaye, le kiwi, l’orange, la mangue, la fraise, le pamplemousse, l’ananas, le brocoli, le chou-fleur cuit. 

Acide hyaluronique

Il favorise l’élasticité et la tension du tissu conjonctif et assure la bonne hydratation du derme. Après 40 ans, il devient plus rare et participe au vieillissement cutané. Les injections à l’acide hyaluronique peuvent traiter toutes les parties du visage. Beaucoup de produits tels que les crèmes, gélules ou gels sont à utiliser en complément des injections pour obtenir un résultat optimal. 

Pour ma part, j’utilise ce produit (en cure de 3 mois) qui a l’avantage de contenir aussi du collagène marin. Je ne peux que vous le recommander !

Ce produit est disponible en cliquant ICI

Biotine (Vitamine B8) 

Cette vitamine soutient le transport du soufre dans les cellules et est très importante pour la peau, les cheveux et les ongles. On la trouve dans le foie de volaille, les amandes, l’oeuf cuit dur, le brie, le pain complet. J’ai pu remarquer son efficacité sur mes ongles qui n’avaient pas résisté à une manucure au Shellac. Ils étaient devenus mous, fragiles et cassants. Une cure de biotine de 2 mois les a renforcés.

Collagène

Il peut réduire la profondeur des rides. Aussi appelé “protéine de la jeunesse”, le collagène a pour action bénéfique de réparer les tissus du corps et ainsi de faciliter le processus de cicatrisation. Il peut être administré sous forme d’injections. Intégré dans des produits cosmétiques, le collagène existe sous plusieurs formes pour prévenir du vieillissement cutané. Il est présent dans le saumon, l’avocat, les fruits rouges, les kiwis, les légumes verts.

Cuivre

Il stimule la formation de collagène et d’élastine. S’il manque de cuivre, le tissu conjonctif est en veilleuse. C’est un puissant antioxydant (c’est-à-dire qu’il protège l’organisme des dommages causés par les radicaux libres  = stress oxydatif) qui permet de lutter contre le vieillissement cellulaire. On le trouve dans les abats, la poudre de cacao, les fruits de mer, les noix, poix chiches et artichauts cuits.

Magnésium

Il a des propriétés anti-inflammatoires et peut améliorer l’état de la peau, en cas d’acné ou de rosacée, par exemple. On le trouve dans les légumes verts, les céréales complètes,  les noix, les amandes et le chocolat. 

Omégas 3 (acides gras) 

Ils ont un effet positif sur la teneur en humidité de la peau et aident à la maintenir lisse et en bonne santé. On les trouve dans les poissons gras tels que la sardine, le thon, le saumon ainsi que dans l’huile d’olive, de colza, les brocolis, les épinards.

Q10

Cette coenzyme est un antioxydant qui active la production d’énergie sur le plan cellulaire. Il est utile de la prendre lorsqu’on suit un traitement avec les statines (contre le cholestérol), ce qui est mon cas. 

Vitamine D : “la vitamine du soleil”

Elle a une bonne influence sur le vieillissement de la peau et peut protéger des dégâts dûs aux rayonnements ultra-violets. Elle améliore l’état général, booste le système immunitaire et aide à réduire l’état de fatigue chronique. On la trouve dans le hareng, le maquereau, le saumon, le chocolat noir, les oeufs et les champignons.

Zinc

Il joue un rôle essentiel pour la peau et les cheveux grâce à son effet sur la division cellulaire, les protéines, le système immunitaire et son enzyme protectrice antioxydante. On le trouve dans les huîtres, le crabe, le foie de veau et les lentilles.

Tous ces produits sont, en général, disponibles dans la nourriture. Cependant, j’utilise chaque jour des compléments alimentaires tels que l’acide hyaluronique, le collagène, le magnésium, les Oméga3, la Q10 et la vitamine D (quand je n’aime pas les aliments qui en contiennent).

Bien sûr, il ne faut pas oublier de s’hydrater. Ceci est extrèmement important pour la peau. Outre l’eau qui est à consommer sans restriction, il y a aussi le thé vert se caractérise avant tout par des propriétés antioxydantes remarquables, ce qui le rend tout à fait pertinent pour protéger l’organisme des méfaits des radicaux libres. J’utilise les sachets pyramides qui permettent à l’eau de bien circuler pendant l’infusion et de laisser une place plus importante aux feuilles de thé vert.