Catégories
Santé et bien-être/Ayurveda

Ayurvéda – Massage des pieds Padabhyanga

Le massage ayurvédique des pieds ou Padabhyanga tient une place essentielle dans la médecine ayurvédique, il est considéré comme la mère de toutes les thérapies. Nos pieds sont en connexion avec le reste du corps et les points nerveux ont des correspondances avec différents organes, comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-joint. Un massage des pieds après une journée éreintante ou une longue marche est vraiment quelque chose de relaxant. Dans l’idéal, le massage des pieds doit être fait par un masseur expérimenté qui sera à même de débloquer l’énergie qui devrait circuler librement dans tout le corps en appuyant sur des points précis. Mais vous pouvez aussi suivre mes instructions et cela vous permettra, entre autres, de passer une bonne nuit !

Aujourd’hui, je vais vous parler du massage des pieds Padabhyanga.

Pour ce faire, je vous joins  la carte des zones réflexes (www.essentielréflexe.com). Au vu de cette carte,  on comprend mieux pourquoi, lorsqu’on appuie sur un point précis du pied, celui-ci est connecté avec une douleur,  au dos, par exemple.

Les zones de réflexe:

Photo extraite de Google

Ayurveda – Massage des pieds Padabhyanga

Le  massage des pieds apaise les nerfs, soulage les douleurs au pied, empêche l’apparition de diverses affections des pieds et  facilite les mouvements. Notre système immunitaire est activé, la capacité auditive est améliorée. Ce massage favorise le sommeil, réduit le stress et l’anxiété, équilibre les doshas.

Il apporte donc de nombreux bénéfices: son pouvoir relaxant qui soulage les maux de tête, son action positive sur le métabolisme, l’hypertension et bien plus encore …

Le Padabhyanga est vivement conseillé aux personnes Pitta (ce qui est mon cas).  Il équilibre ce dosha et donc rétablit le sommeil, évacue le stress, la nervosité. Nous ressentons  une grande sensation de calme et notre métabolisme  est, en général, amélioré.

Il est plus efficace lorsqu’il est fait en fin de soirée ou à l’heure du coucher. Je trouve que, lorsqu’on est fatiguée, que l’on a beaucoup marché ou que l’on a simplement besoin de « lâcher-prise », le massage des pieds est un remède sensationnel. Pour ce faire, il vous faut environ 1 heure, voire plus. Il y a quelque temps, je me suis inscrite à un cours spécial en fin de soirée et c’est cette expérience que je vous raconte ci-dessous :

Le massage des pieds:

Nous étions une dizaine de personnes et nous disposions toutes d’une petite cuvette avec de l’eau tiède. Nous y avons trempé les pieds pendant quelques minutes. Vous pouvez aussi vous laver les pieds avec de l’eau de rose, si vous préférez. Avant de commencer le massage, asseyez-vous confortablement de façon à pouvoir  bien atteindre vos pieds. J’étais assise par terre sur un gros coussin.

Pendant qu’une musique douce nous accompagnait, le massage a commencé progressivement, d’abord la plante du pied, puis les orteils, le coup de pied et les jambes.

Pour commencer votre massage, faites d’abord tiédir une certaine quantité d’huile de sésame, par exemple. Après avoir posé  votre pied sur une serviette, vous commencez le massage proprement dit avec les mains huilées.

La plante du pied :

– prenez-la dans vos mains et effectuez rapidement un massage en formant des cercles

– avec les deux pouces, glissez de bas en haut du pied

– faites des « mouvements de natation »  du talon jusqu’au haut du pied

– effectuez des mouvements de l’intérieur vers l’extérieur du pied

– massez le milieu de la plante du pied

– faites un massage du talon dans le sens des aiguilles d’une montre, appuyez sur le milieu du talon

– faites de grands cercles sur toute la plante du pied, sans oublier la partie sous les orteils, que vous masserez dans le sens des aiguilles d’une montre

Les orteils :

– faites des mouvements circulaires autour de chacun d’entre eux, allongez-les, pliez-les

– bougez-les l’un après l’autre

– enlacez vos orteils avec vos doigts, malaxez-les, étirez-les, enlevez la tension présente

Le coup de pied:

– faites de grands « mouvements de natation » autour de la voute plantaire

– remontez jusqu’aux espaces entre les orteils en effectuant des mouvements dans le sens des aiguilles d’une montre

– puis remontez lentement vers le haut du pied par des mouvements d’avant en arrière

La jambe :

– massez le talon d’Achille et la cheville

– massez le mollet vers le haut (à l’arrière vers le haut, à l’avant vers le bas). A environ 2/3 du mollet,   appuyez légèrement  puis relâchez.

– à la hauteur du tibia, massez vers le haut

– massez le genou dans le sens des aiguilles d’une montre (devant, derrière et sur le côté) avec les 2 pouces si vous le désirez

– massez la cuisse en biais vers l’extérieur

– « tapotez » de l’intérieur de haut en bas et de l’extérieur de bas en haut.

Il vous faut ensuite recommencer pour l’autre jambe. A la fin de ce massage, il ne vous reste plus qu’à vous essuyer les jambes/pieds pour enlever l’huile.

Ensuite, vous pouvez faire une petite prière de remerciement ou de gratitude. Vous vous sentirez dans un tel état de bien-être et plénitude que vous n’aurez qu’une envie : aller vous coucher pour continuer à profiter des bienfaits de ce massage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *