Une nouvelle mode comme le végan, le paléo ? Pas du tout. Son origine date de plus de 5000 ans et a pris source au cœur de la civilisation védique en Inde. L’ayurvéda se compose de deux mots sanskrits : « Ayur » qui veut dire « la vie, la longévité » et « Veda » qui veut dire « la sagesse, la connaissance ».

Le but de l’Ayurvéda:

C’est la réalisation de trois objectifs :

– la guérison des maladies,
– le maintien de la santé,
– la réalisation de soi.

L’Ayurvéda vise donc à nous nourrir, nous soigner et nous élever.
Ainsi, l’homme lui-même est compris comme l’ensemble Corps-Âme-Esprit, ces trois éléments ne pouvant exister l’un sans l’autre. En Ayurvéda, on ne vise jamais à traiter une maladie par un traitement qui lui est propre, mais à rétablir l’état de santé, à prévenir les maladies d’une personne en lui prodiguant des soins spécifiques conçus pour elle.

En effet, l’état naturel de notre corps est la bonne santé. Bombardé tous les jours de virus, de bactéries … notre corps fait son possible pour maintenir notre état de santé. Cependant, notre comportement et les facteurs environnementaux mettent à mal ce fonctionnement idéal. Une alimentation mal équilibrée, le stress ou la fatigue vont bouleverser cet équilibre et empêcher notre corps de le rétablir naturellement. Ainsi, par exemple, le stress continuel (esprit) peut provoquer un ulcère (corps) qui peut faire que la dépression s’installe (âme).

Du fait que l’homme est un tout Corps-Âme-Esprit, il faut s’occuper de ces instances pour atteindre les objectifs de santé parfaite et de réalisation de soi. Selon les Rishis (les sages indiens), c’est la pratique conjuguée d’anciennes disciplines de vie indiennes qui nous permettrait d’atteindre un équilibre parfait.

Les trois disciplines pour un équilibre parfait:

Ce sont : le Yoga, le Tantra et l’Ayurvéda.

–  le Yoga est le domaine de l’esprit, de la conscience,

– Le Tantra est le domaine de l’Âme,

– l’Ayurvéda nous apprend à prendre soin de notre corps.

L’Ayurvéda peut être pratiqué dans la vie quotidienne par chacun car il possède deux facettes : la partie préventive qui traite de la manière d´éviter les maladies grâce à un régime et un mode de vie sains, le yoga et la méditation. La partie curative comprend des spécialités médicales  telles que la médecine interne, la pédiatrie, la toxicologie, le traitement des yeux, nez, gorge, oreilles …

L’Ayurvéda recommande d’éviter la maladie avant tout. Si vous êtes malade, il recherche la cause du problème plutôt que de s’occuper seulement des symptômes.

Pour ce faire,  l’Ayurvéda regroupe la diététique, l’aromathérapie, les massages à l’huile, le yoga,  la respiration et la méditation. C’est ce que nous verrons dans de prochains articles.