Catégories
50 + et voyageuse

Jaipur – La ville rose

Jaipur, la ville rose, a beaucoup à offrir à ses visiteurs et j’ai été stupéfaite de la beauté de l’architecture du Fort d’Amber, des mosaiques dans le Palais des miroirs. Les divers palais situés à l’intérieur du City Palace sont un vrai régal pour les yeux ! L’on ne peut qu’admirer la minutie du travail effectué, que ce soient pour les mosaiques, les bijoux, les divers objets, les habits exposés … Le summum du raffinement ! On en ressort avec des étoiles plein les yeux !

Aujourd’hui, je fais route vers Jaipur, la capitale historique du Rajasthan. Elle est surnommée « la ville rose » en raison de la couleur du grès employé pour ses constructions. Je loge à l’Hôtel Shapura House qui est un curieux mélange entre architecture moderne et palais de Maharadjah. Il y a plusieurs pièces avec des fauteuils et canapés recouverts d’argent (ou en argent ?). L’ensemble est assez saisissant. L’hôtel est très confortable et certains membres de la réception parlent  français.

Que voir ?

Tout d’abord, accompagnée de mon guide francophone, nous allons voir le « Palais des Vents », édifié en 1799 et à l’élégante façade rose. Ce magnifique bâtiment n’est en fait qu’un décor de théâtre derrière lequel les dames de la ville assistaient sans être vues aux fêtes qui se déroulaient à Jaipur.

Jaipur – le Palais des Vents

Le Fort d’Amber

Ensuite, nous nous rendons au Fort d’Amber, situé dans les environs immédiats de Jaipur. Il y a déjà beaucoup de monde et d’animation quand nous arrivons. Le Fort est entouré d’une vaste muraille et l’on peut y accéder en jeep, à dos d’éléphant et à pied. Les pachydermes sont très placides, toutes portent des peintures différentes et marchent jusqu’au Fort en 15minutes environ.  Les montées à dos d’éléphant n’ont lieu que pendant quelques heures le matin pour ne pas épuiser les éléphants, obligés de monter jusqu’au Fort en pleine chaleur en portant leurs cargaisons de touristes.

Jaipur – les cornacs attendent les touristes

Construit de  grès  rouge et de marbre, ce superbe et somptueux ensemble de palais s’étend sur quatre niveaux, chacun avec son enceinte et sa propre porte d’entrée.

Il se compose de la “Salle des audiences publiques”, de la “Salle des audiences privées”, du « Palais des miroirs » et du « Palais de Plaisir » où la fraîcheur est artificiellement maintenue par les souffles d’air qui passent au-dessus d’une cascade d’eau à l’intérieur du palais.

Jaipur – la porte de Ganesh

La troisième cour est l’endroit où se situent les quartiers privés du Maharaja, de sa famille et de ses proches. On entre par la Porte de Ganesh toute ornée de mosaïques et de sculptures. Deux bâtiments, l’un en face de l’autre, sont séparés par un jardin en forme d’étoile aménagé à la mode des jardins moghol.

Jaipur – le jardin moghol

Le Palais des miroirs

Le bâtiment à gauche de la porte d’entrée est appelé le Palais des miroirs ou Jai Mandir car il orné de panneaux de verre et de miroirs en incrustation aux murs et aux plafonds. Les miroirs peints, colorés et convexes multiplient la lueur des chandelles, seul moyen d’éclairage à l’époque. C’est un ensemble absolument magnifique à voir et cela doit être encore plus magnifique à la tombée de la nuit.

 

Jaipur – les mosaiques du Palais

Jaipur – le jaune éclatant des saris

Des femmes portent un sari d’un jaune éclatant près de la Salle des audiences publiques aux 27 colonnes.

Le City Palace

Je suis encore abasourdie d’avoir vu tant de belles choses ! Mon guide me conduit au City Palace qui est encore habité par le Maharadjah actuel (son drapeau flotte d’ailleurs sur l’édifice).  Si vous voulez visiter quelques appartements privés, il vous en coûtera 2500 roupies par personne (environ 30 Euros).

Jaipur – le palais et le drapeau du Maharadjah

Jaipur – quelques Rajpoutes

Ces Rajpoutes font partie de la garde privée du Maharadjah.

Jaipur – quelques gardes

Ces gardes ont fière allure avec leurs uniformes.

Au Musée du City Palace, on peut admirer  les tenues de maharadjahs et une collection de saris en soie précieuse, avec la robe de Madho Singh I, de plus de deux mètres de hauteur pour plus de 200 kg ! La salle présente aussi une compilation d’instruments de musique. En visitant ce musée, vous découvrirez par vous-même toutes les richesses dont il regorge ainsi que l’histoire de la vie des maharadjahs.

 Le Palais de la Lune

Situé à l’extrémité ouest du complexe City Palace, ce palais est le plus imposant du complexe. Ce somptueux immeuble de sept étages peint en blanc jaune arbore de magnifiques décors, raffinés et luxueux. Il est aujourd’hui la résidence des descendants des anciens dirigeants de Jaipur. Cependant, son rez-de-chaussée est ouvert aux visiteurs.   Au sommet du palais flotte le drapeau de la famille royale.

Le Maharani Palace

À l’origine, le Maharani Palace servait de résidence aux reines. Par la suite, il a été transformé en musée où sont exposées les armes hindoues et mogholes, utilisées pendant les campagnes de guerre. Vous y découvrirez une importante collection d’armes datant du XVe siècle ainsi que des poignards aux manches en jade, incrustés de pierres précieuses et sertis d’or. Les autres objets exposés comprennent entre autres des épées et des pistolets. Aussi, sur les murs du Maharani Palace, trouverez-vous des photos prises par le maharadjah lui-même. Ces photos témoignent du Jaipur du XIXe siècle.

Le Diwan-I-Khas

Le « Diwan-I-Khas » ou la « salle d’audience publique » du City Palace de Jaipur est en marbre. On y trouve deux énormes jarres en argent pouvant contenir jusqu’à 4 tonnes d’eau chacune.

Jaipur – le Diwan, salle d’audience publique

Après avoir vu tant de merveilles en une journée, j’ai décidé de retourner le soir au Fort d’Amber afin d’y dîner au restaurant 1135AD. L’arrivée de nuit au Fort tout illuminé est magique.

La salle est royale avec de superbes lustres et des sièges dorés. Nous commandons un repas végétarien avec du vin indien de la marque Sula, qui est fort bon, ma foi ! Deux musiciens jouent de la musique et il nous semble reconnaître « Alouette, gentille alouette … » ! Au début de la soirée, nous n’étions que 2 dans la salle, c’était un peu surréaliste.  Notre repas était très bon, l’ambiance très agréable et nous avons ainsi pu terminer en beauté cette journée forte en émotions culturelles !

Jaipur – restaurant du Fort d’Amber