Vientiane

Le vol entre Luang Prabang et Vientiane dure à peine 30 minutes. Vientiane est aussi une très jolie ville, avec de grandes avenues aérées et de grandes et belles maisons de style colonial dans le quartier des ambassades. Nous descendons au Green Park Boutique Hôtel  (248 Khouvieng Road, Vientiane). L’hôtel, très agréable et avec une superbe piscine, est un peu excentré mais il y a un „shopping mall“ non loin de là ainsi que quelques petites boutiques le long de la route.

 

Le Wat Pra Keoh

Nous commençons notre découverte de la ville par le Wat Pra Keoh qui présente une collection d’œuvres d’art laotiennes et khmères.  Aujourd’hui transformé en Musée national, il abrite les plus belles statues de Bouddha. Non loin de là se trouve l’ancien Palais royal (aujourd’hui transformé en Palais présidentiel, il  est fermé au public).

 

Le Wat Sisaket

Puis, nous allons voir le Wat Sisaket, le plus ancien temple de Vientiane et son impressionnante collection de statues de Bouddha, dont certaines sont assez abîmées. Ce Wat est situé en face du Wat Prah Keo. L’ensemble reste intéressant à visiter. Ces centaines de statues de Bouddha, de taille différente, sont en argent, bois, bronze ou en pierre.

En se promenant dans le temple, on rencontre beaucoup de statues de Bouddha dorées comme celles-ci.

Le That Luang

Véritable symbole du Bouddhisme et du Laos, le That Luang est un site incontournable pour les visiteurs : c’est le stupa le plus vénéré au Laos. De nombreuses processions et festivités y ont lieu tout au long de l’année. Il se dit que le stupa abriterait une relique du Bouddha (le sternum). Sa couleur dorée est tout simplement magnifique et se voit de loin. On ne peut qu’être impressionné par la ferveur des fidèles qui viennent prier ici. Le That Luang est situé sur la That Luang Road au nord de la ville.

Devant le That Luang, se trouve la statue d’un ancien roi du Laos.

Le Patuxai

Au bout de l’avenue menant au Palais présidentiel, se trouve le Patuxai (ou Porte de la Victoire).

C’est un monument qui a été inspiré par l’Arc de triomphe (Place de l’Etoile à Paris). Situé à la fin de l’avenue de Lane Xang (les Champs Élysée de Vientiane), le Patuxai a été érigé en 1969 en mémoire des Laotiens tombés sous les balles lors de la dernière guerre. Le Patuxai mérite d’être visité pour son incroyable vue sur la ville depuis le dernier niveau.  Il y a beaucoup d’escaliers à grimper mais  le jeu en vaut la chandelle !

Où déjeuner ?

Avant de continuer la visite de la ville, nous nous arrêtons au restaurant Kualao (134 Samsenthai Road, Thatdam Intersection). Ce restaurant est situé dans une superbe maison ancienne et nous y dégustons un excellent repas. Par contre, il est vrai que parfois, nous nous demandons ce qu’il y a dans notre assiette !

 

Le Bouddha Park

Nous continuons notre visite. Curiosité de l’art bouddhique, le Bouddha Park rassemble dans son vaste jardin botanique, toutes les représentations des figures bouddhistes et hindoues. Situé à plus de 32 km du centre-ville et à quelques kilomètres du Pont de l’Amitié (poste-frontière entre le Laos et la Thaïlande), le Bouddha Park vaut la peine d’être visité.

A l’entrée, il y a un monument géant que l’on appelle „la Citrouille“ par la bouche de laquelle on entre pour visiter 3 étages qui représentent l’Enfer, la Terre et le Ciel. Au niveau de l’Enfer, il y a plein de sculptures représentant des têtes de mort, des squelettes … L’ensemble est assez bizarre et dérangeant. Les sculptures représentant la Terre et le Ciel sont beaucoup plus sereines. On accède aux autres étages par des escaliers extrêmement étroits mais une fois qu’on est arrivés au „Ciel“, on a une superbe vue sur le parc.

Le Bouddha Parc est célèbre en particulier pour sa longue statue de Bouddha couché en pierre.

D’autres sculptures sont tout aussi saisissantes.

Le Centre d’exposition COPE

Nous nous rendons ensuite au Centre d’exposition COPE, une organisation qui  aide les personnes dont la vie a été affectée par les mines terrestres ou autres bombes n’ayant pas explosé durant la guerre du Vietnam. Une fois de plus, nous sommes confrontés à l’horreur de cette guerre qui fait encore des victimes de nos jours. C’est une visite très émouvante, dûe principalement aux photos et aux prothèses exposées. La visite est gratuite mais un don est toujours apprécié!

Le soir, nous sommes retournés dîner au restaurant Kualao. Cette fois, nous assisterons à un spectacle de danse et musique traditionnelle laos, avec des musiciens et danseurs.

 

En sortant de Vientiane: le marché Don Makai

Aujourd’hui, nous sortons de Vientiane. Nous nous arrêtons tout d’abord  au marché Don Makai. Il y a énormément de denrées, dont beaucoup de fruits et de légumes inconnus pour nous mais le plus impressionnant, ce sont les paniers entiers de vers, de cancrelats et autres insectes …. Ils sont prêts à être consommés avec diverses herbes et épices.  Pas pour moi, merci!  Mais je goûterai quand même les graines des fleurs de lotus!

 

La mine de sel Ban Keun

Notre prochaine étape est Ban Keun, célèbre pour sa mine de sel. Cinq familles y travaillent. Nous visitons les installations qui sont très archaïques mais ce qui nous choque le plus, ce sont les employées qui travaillent mains et pieds nus dans le sel, tout cela sous une chaleur étouffante. Nous discutons avec elles et passons un très bon moment en leur compagnie.

Le barrage de Nam Ngum

Nous continuons notre route vers  Nam Ngum, un lac artificiel créé par le biais d’un barrage sur la rivière Nam Ngum. Le paysage est très joli mais nous ne pouvons que déplorer les entailles faites à la forêt pour la construction d’une ligne de chemin de fer qui doit relier le sud de la Chine à Singapour, en passant par le Laos et la Thaïlande.

Une fois arrivés au port, nous montons sur un bateau et faisons un tour de la rivière tout en dégustant le repas qui nous a été préparé. J’ai un peu de mal avec la soupe au poisson-chat et je ris franchement quand le guide me demande: «Puis-je vous poser une question»?  «Bien sûr» (d’habitude, c’est plutôt moi qui pose les questions)! «Comment se fait-il que vous n’aimiez pas les insectes»? Je dois lui avouer que je n’aime pas cela, tout en avouant que je n’en ai jamais mangé! Tout cela lui semble totalement inconcevable.

Nous rentrons à Vientiane après cette belle balade.

Où dîner ?

Le soir, nous allons dîner au restaurant Tummir (Quai Fa Ngum), dont la clientèle est essentiellement lao. Pour y arriver, nous marchons le long d’une promenade où il y a vraiment beaucoup d’animation. On y trouve des joggers, des familles, des jeunes qui écoutent de la musique ou font de la gymnastique. Tout cela est très vivant et bon enfant. Il y a aussi un marché qui est très fréquenté. Nous passons devant beaucoup de restaurants en plein air avant d’arriver au Tummir. Au menu, des nouilles avec une salade de papaye, très bon mais très épicé!

Ce sera notre dernier soir à Vientiane car demain, nous reprenons l’avion pour rentrer en Europe.

La conclusion de notre voyage

Ce voyage de 3 semaines  nous a menés dans 3 pays. Nous avons vu des paysages, des temples et  monuments magnifiques, rencontré des gens sympathiques, attachants et avons nous rendre compte  à quel point la guerre du Vietnam a affecté (et affecte encore) ces pays. Les traditions du Nouvel An bouddhiste  nous sont maintenant beaucoup plus familières, de même que l’importance de la religion pour les habitants de ces trois pays.

Nous avons aussi remarqué à quel point ces gens, qui sont pauvres pour la plupart, sont souriants et débrouillards. Il nous a fallu plusieurs semaines pour nous remettre émotionnellement de ce voyage mais je ne peux que vous conseiller  d’y aller. Il y avait d’ailleurs beaucoup de touristes français, devant les …… Américains et les Chinois.