Catégories
50 + et voyageuse

Vietnam – Hué

Hué, l’ancienne capitale impériale du Vietnam de 1802 à 1945 occupe une place importante dans l’histoire vietnamienne. Elle était le centre politique, culturel et religieux du pays pendant le XIXe siècle. Il est très intéressant de visiter la Cité impériale qui conserve encore de nombreux vestiges de sa splendeur passée . Malheureusement, beaucoup de bâtiments à l’intérieur de la Cité ont été détruits pendant la guerre et n’ont pas été reconstruits. Néanmoins, on peut quand même se faire une idée de la vie à la Cour à cette époque. A visiter aussi: la pagode Thien Mu, considérée comme le symbole officieux de la Cité Impériale, et qui est entretenu par des moines bouddhistes. Et puis, n’oubliez pas de terminer la soirée en goûtant à la délicieuse cuisine vietnamienne !

Avec mon guide, nous arrivons à Hué le soir même.  Je suis descendue à l’Eldora Hotel, 60 Ben Nghe à  Hué. La décoration de la chambre est un peu “Années 20” et je dispose d’une baignoire à sabots  ! Une fois installée, je me promène dans la ville à la recherche d’un restaurant. Je  finis par en trouver un, très simple et où il n’y a pas de touristes. Pour un plat de pâtes, un plat de riz et 1 bière, je paie 1,70 Euros !!

La Cité impériale

Dès le lendemain matin, nous allons visiter la Cité Impériale. Elle était le siège de la dynastie Nguyen qui régna entre 1802 et 1945. En schématisant, on peut dire que Hanoï est la capitale politique du Vietnam, Ho-Chi-Minh-Ville (ex-Saigon) la capitale du commerce et Hué reste celle des Empereurs et de la culture. Comme la plupart des sites historiques au Vietnam, la Cité a subi de vastes dégâts durant les divers conflits.  Heureusement, il reste toujours plus d’une centaine de bâtiments et structures à explorer.  

Cet ensemble comprend principalement la Citadelle et, à l’intérieur de celle-ci, la Cité impériale. A l’intérieur de la Cité impériale se trouve la „Citadelle dans la citadelle“ qui abrite la Cité Pourpre Interdite, anciens quartiers de l’Empereur. Il y vivait avec les membres de la famille impériale, les concubines et leurs servantes et les eunuques. Nul autre n’avait le droit d’y pénétrer.  

La Citadelle la plus extérieure était destinée à héberger les bâtiments administratifs, la Cité impériale à héberger les palais royaux. Les lieux de pélerinage et la Cité Pourpre interdite abritaient les résidences royales. 

Entrée de la Cité impériale

Bien que nous soyons arrivés raisonnablement tôt, il y a déjà beaucoup de monde et il n’est pas toujours aisé de prendre des photos. L’architecture de la Cité  s’inspire de celle des palais impériaux chinois. Il est vrai que les Chinois ont colonisé le Vietnam pendant  1000 ans !

La Porte du Midi

L’on pénètre dans la Cité par la Porte du Midi et on arrive au Temple du Culte des Empereurs Nguyen.  Neuf urnes dynastiques dédiées aux empereurs défunts sont disposées devant ce Temple. 

Les urnes dynastiques

La Cité pourpre interdite

La Bibliothèque impériale est un bâtiment absolument magnifique  tout recouvert de mosaïques.

La Bibliothèque impériale

Détails des mosaïques de la façade  de la  Bibliothèque

Ici se trouve le Pavillon de la Splendeur,  érigé en hommage aux mandarins qui ont aidé la dynastie Nguyen à retrouver son trône.

 

Le pavillon de lecture des rois Nguyen

L’Empereur venait lire et se reposer dans ce pavillon. Celui-ci est précédé d’un joli jardin arboré et d’un bassin, au milieu duquel a été aménagée une petite montagne artificielle. C’est le seul pavillon de la Cité pourpre interdite qui n’ait pas été détruit durant la guerre.

 

La Porte Hien Nhon (Porte de l’Est ou Porte de l’Humanité) avec ses mosaïques

Nous avons aussi traversé ce vaste terrain vague où tous les bâtiments ont été détruits. Il ne reste plus rien de la splendeur passée de cet endroit.

La Pagode Thien Mu

Notre visite de la Cité impériale a duré 2 heures environ puis nous partons vers la pagode Thien Mu (appelée aussi Pagode de la Dame céleste), l’une des plus anciennes structures architecturales de Hué. Elle est considérée comme le symbole officieux de l’ancienne capitale impériale.

Après avoir monté un escalier assez raide, l’on accède à la Tour qui est la structure la plus importante de la Pagode. Elle a une structure octogonale de 19 m de haut et chacun des sept niveaux est consacré à un Bouddha qui est venu sur Terre sous forme humaine.  La visite du site est très agréable et paisible. A l’intérieur de cette tour octogonale, on trouve la statue en marbre d’une tortue, symbole de longévité.


L’endroit est  habité par des moines bouddhistes qui entretiennent le sanctuaire que l’on peut d’ailleurs visiter. 

Nous partons ensuite en bateau sur la Rivière des Parfums. Nous  nous arrêtons dans un restaurant magnifique, entouré d’arbres, de fleurs, de petits étangs pleins de poissons koi. C’est magique, tellement paisible et serein. C’est le restaurant Moc Vien, rue Le Ngo Cat, près du tombeau du roi Tu Duc.

 Notre déjeuner est excellent.

Après cet intermède fort agréable, nous allons visiter les tombeaux des Empereurs Tu Duc et Khai Dinh, qui se trouvent non loin de là.